Deux arts mêlés au-delà de la violence

Nouvelle République du 10/01/2019

La comédienne et auteure Pascale Sueur aux côtés du guitariste Yann Beaujouan. 

C’est l’histoire d’un homme. « Un homme empêché dans sa vie d’adulte par son histoire d’enfance », dit joliment Pascale Sueur. C’est aussi l’histoire d’un enfant, que les coups que son père fait pleuvoir sur sa mère poussent à un geste terrible. Cet homme, que son passé prive de l’amour d’une femme, et cet enfant, sont une seule et même personne. La comédienne Pascale Sueur et le guitariste Yann Beaujouan les réconcilient, en leur donnant un avenir dans « La femme en rouge ». Après sa création en juin à Ligueil, ce spectacle sera joué pour la deuxième fois le vendredi 18 janvier, à Perrusson.
Une voix, une guitare. Pascale Sueur fait vivre la nouvelle, qu’elle a écrite, tandis que Yann Beaujouan crée une musique à fleur d’émotions. Leur travail commun autour de la pièce « Emmanuel P. fusillé pour l’exemple » le leur avait démontré : « On a vraiment des sensibilités artistiques qui s’accordent très bien », souligne la comédienne. Afin de poursuivre leur collaboration, Pascale Sueur a proposé « La femme en rouge » à Yann Beaujouan, sans lui dire, au départ, qu’elle en était l’auteur. La force du texte et le sujet – les violences faites aux femmes et dans la cellule familiale – ont immédiatement conquis le guitariste.


Un outil pédagogique

A l’issue de la première représentation, à Ligueil, deux femmes et un homme sont venus remercier les artistes, pour avoir mis des mots et de la musique sur la violence, qu’ils avaient eux-mêmes subie. Au-delà des représentations pour le grand public, Pascale Sueur, Yann Beaujouan, et la compagnie du Rêve à l’Envers souhaitent faire de « La femme en rouge » un outil pédagogique à l’intention des collégiens et des lycéens. « Aussi bien pour de la prévention sur les violences faites aux femmes que sur le plan de l’expression », conclut Pascale Sueur. Après une représentation, les deux artistes proposeraient aux élèves un atelier d’écriture, puis la lecture des textes ainsi rédigés accompagnés à la guitare par Yann Beaujouan. Ce sera la prochaine étape dans la vie de « La femme en rouge », après la représentation de Perrusson.


« La femme en rouge », par Pascale Sueur et Yann Beaujouan, vendredi 18 janvier à 20 h 30, salle polyvalente de Perrusson (rue des Acacias). 10 €. Réservations : magasin Picottie’s à Loches et par mail : cie.revealenvers@orange.fr.

Réalisation : TIC'Clic by François Poidevin   

D'après une création graphique originale de Marcus Bell

Crédits photos "Le Rêve à l'Envers", Stéphane Desiré, Marie Tardiveau

Illustrations, Topaz

© novembre 2017 | Cie Le Rêve à l'Envers

Mentions légales