1/5

" La Femme en Rouge - Performance "

Après « Emmanuel P. fusillé pour l’exemple », nous venons vers vous avec le spectacle  « La Femme en Rouge - Performance »,  projet basé sur une nouvelle de la comédienne et metteur en scène Pascale Sueur, qui évoque la violence au sein du couple.  L’histoire est celle d’un homme dont l’enfance a été brisée par la violence d’un père. " La Femme en rouge" a reçu le soutien de la FDVA 37. (Fonds pour le Développement de la Vie Associative.) 


Ce nouveau projet est un objet artistique, pluridisciplinaire dont l’objectif est  donc de sensibiliser la population sur les violences faites aux femmes, d’ouvrir la parole, de lutter contre l’isolement des victimes en donnant voix à leur douleur, de venir en soutien à des associations qui prennent en charge les victimes.  Ce projet,  pour lequel nous faisons appel à vous, s’inscrit dans une démarche  de lutte contre ces violences. 


Il consiste en un spectacle - performance où trois disciplines artistiques entrent en résonance : la mise en voix du texte par son auteur, Pascale Sueur,  l’art graphique avec le graffeur Topaz et la musique avec Yann Beaujouan à la guitare. Ces trois artistes mettent leurs sensibilités au service de cette lutte en cherchant à tirer le signal d’alarme.  Il faut que notre société  réagisse par une véritable prise en charge des victimes.


Après la lecture de « La Femme en Rouge », Topaz nous a proposé  la création d’une performance en créant une œuvre en direct, il rejoint donc l'auteur et le musicien sur ce spectacle. 

Prochaine représentation organisée par le Conseil Départemental d'Indre & Loire,

dans le cadre de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes,

 le mardi 19 novembre à 20h00 précises au Petit Faucheux (Tours)

Réservations par mail en cliquant ici !

livre pascale.png

Extrait de "La Femme en rouge"
..."Je suis couché dans ma chambre, j’ai onze ans. Ma mère est venue m’embrasser. Chaque soir, elle se penche vers moi avec une infinie tendresse, ses longs cheveux bruns frôlent mon visage, elle pose un baiser sur mon front et me dit : « Bonne nuit mon chéri, je t’aime, à demain. Fais de doux rêves mon petit ange. » Tous les soirs, je l’attends cœur battant. Elle ferme la porte, puis je perçois  son pas léger dans l’escalier. Elle a appris à se faire petite, toute petite, discrète, trop discrète. Presque invisible… La transparence de la terreur."…

 

Mot de l' auteur 
« Il m'est insupportable de savoir que dans notre pays, tous les deux jours et demi, une femme meurt sous les coups de son compagnon. Combien  encore succomberont avant que notre société agisse vraiment ? Seule la parole peut les sauver. La notre peut y contribuer.  Ce projet peut y contribuer. Plus on  entendra parler du sujet, plus il sera médiatisé, plus nos responsables politiques devront agir.  Je souhaite que "La Femme en rouge" soit un outil  qui interpelle le législateur. »

Dans la presse

Une toile vendue mille euros pour Dire et Guérir (NR du 26/09/2019)

Association Dire et Guérir (NR du 16/09/2019)

Street art, musique et théâtre contre les violences conjugales (NR du 19/08/2019)

Deux arts mêlés au-delà de la violence (NR du 10/01/2019)

Bouleversante “ Femme en rouge ” (NR du 18/06/2018)

Réalisation : TIC'Clic by François Poidevin   

D'après une création graphique originale de Marcus Bell

Crédits photos "Le Rêve à l'Envers", Stéphane Desiré, Marie Tardiveau

Illustrations, Topaz

© novembre 2017 | Cie Le Rêve à l'Envers

Mentions légales